Index Halakhot Index Halakhot

Boire avant la Havdala

Question :

Est-il permis de boire de l’eau après le couché du soleil le jour de Chabbat (avant la sortie de Chabbat), ou bien est-il interdit de boire quoi que ce soit jusqu’à la Havdala ?

Réponse :

Dans la précédente Halah’a, nous avons expliqué qu’il est interdit de consommer quoi que ce soit depuis la sortie de Chabbat jusqu’à la Havdala sur le verre de vin.

Nous avons également expliqué que s’il on est en train de prendre le repas de « Sé’ouda Chélichit » et que l’heure de sortie de Chabbat arrive, il n’est pas nécessaire d’interrompre son repas pour prier ‘Arvit et réciter la Havdala sur le verre de vin, car il n’est pas honorant vis-à-vis du Chabbat d’interrompre un repas fait en son honneur, et dans les termes employés par les décisionnaires « c’est comme renvoyer le roi ».

C’est pourquoi, il est évident que si l’on est en train de prendre le repas de « Sé’ouda Chélichit » accompagné de pain, on n’interrompt pas le repas, même si Chabbat est sortie.

A partir de là, nous devons débattre du cas de la personne qui désire boire de l’eau après le couché du soleil, ou après la sortie de Chabbat. Est-il permis de boire, ou bien il n’y a aucune différence entre boire et manger ?

Il est rapporté dans la Guémara Péssah’im (105a) :

Rav Houna vit un jour un homme (important) boire de l’eau avant la Havdala, après la sortie de Chabbat. Il lui dit : « Ne prends tu pas en considération l’enseignement de Rabbi ‘Akiva selon lequel celui qui consomme quoi que ce soit avant la Havdala mourra par « Askéra » (comme nous l’avons mentionné dans la précédente Halah’a) ?! »

La Guémara répond en disant que cet homme adoptait l’opinion des élèves de Rav Aché qui pensent que cette interdiction ne concerne que la consommation de nourriture avant la Havdala mais pas l’eau.

Telle est l’opinion du RAMBAM et de MARAN dans le Choulh’an ‘Arouh’ (chap.299) selon qui, il n’y a pas d’interdit de boire de l’eau avant la Havdala.

A partir de cela, nous comprenons qu’en réalité, on peut autoriser selon le strict Din de boire de l’eau avant la Havdala, puisque telle est l’opinion de MARAN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’ dont nous avons accepté les décisions Halah’iques.

Cependant, se dresse devant nos yeux l’opinion des Guéonim dans une Tchouva où il est stipulé qu’il est interdit de consommer même de l’eau avant la Havdala, et selon leur opinion, la Halah’a n’est pas fixée selon les élèves de Rav Aché.

Telle est également l’opinion du Péri ‘Ets H’aïm, qui atteste qu’il y a une interdiction de boire de l’eau avant la Havdala. Telle est également l’opinion des Kabbalistes.

Du point de vue de la Halah’a, notre maître le Rav Ovadia YOSSEF Chlita écrit que même si selon le strict Din on peut autoriser de boire de l’eau avant la Havdala, malgré tout, puisque la chose est assez sévère, celui qui s’imposera la rigueur sur ce point sera digne de la Bénédiction. Il est donc bon de s’imposer la rigueur de ne pas boire de l’eau avant la Havdala.

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan