Index Halakhot Index Halakhot

Retirer les arêtes du poisson le Chabbat

Dans les précédentes Halah’ott  , nous avons traité de l’interdiction de trier pendant Chabbat.

Nous avons précisé qu’on ne peut trier pendant Chabbat que lorsque sont réunies 3 conditions : on doit trier à la main et non au moyen d’un objet (comme une passoire) ; on doit trier l’aliment du déchet, et non le contraire ; on doit trier pour consommer de suite (et non pour consommer plus tard).

Nous avons expliqué que l’interdit de trier ne concerne pas les choses que l’on trie de façon à manger, mais les choses que l’on trie

de façon à trier comme éplucher pendant Chabbat un fruit, un ail ou un oignon. Mais que cette autorisation d’éplucher un ail ou un oignon n’est valable que lorsqu’on va le consommer de suite, mais si c’est pour le consommer après plus d’une demi-heure ça reste interdit, car cela est considéré comme une façon de trier et non de manger.

Maintenant nous allons traiter sur le fait de trier les arêtes du poisson de sa chaire qui a priori cela comparable à celui qui trie le déchet de l’aliment, chose interdite le Chabbat.

Cependant le Rav ‘Ovadia Chlita a longuement traité ce sujet il y a une quarantaine d’années dans le mensuel « Kol Sinaï » et a apporté plusieurs raisons pour permettre de trier les arêtes du poisson.

La première raison réside dans le fait que les arêtes sont partie intégrale du poisson , et tout ce qui est rattaché à l’objet il n’y a pas d’interdit de trier comme nous l’avons expliqué concernant l’autorisation d’éplucher une orange et que cela était même permis avec un éplucheur du fait que cela n’entre pas dans les critères de trier, cela est donc comparable à celui qui tranche un fruit en deux. Il est donc de même pour les arêtes du poisson.

Le Rav Chlita ajoute à cela une autre raison de permettre selon l’avis de Rabbi Yaakov Aboul’afia qui écrit que trier au moment même de manger n’est pas considéré comme le « trier » interdit par la Thora. Et bien que beaucoup ne soient pas du même avis, de toute façon nous pouvons en tenir compte en tant que renfort aux autres raisons que nous avons pour autoriser d’ôter les arêtes du poisson.

De plus on peut ajouter l’avis de nombreux décisionnaires qui tranchent que l’interdit de trier Chabbat concerne uniquement les choses végétales comme les fruits les légumes et les céréales, les poissons sont donc exclus.

Nous retenons donc qu’il est permis d’enlever les arêtes du poisson pendant Chabbat. Cependant si les arêtes sont déjà hors du poisson et qu’elles se trouvent dans une assiette mélangée avec des morceaux de poisson, alors il sera interdit de trier les arêtes du poisson pour les sortir complètement de l’assiette, car du fait qu’elles sont détachées du poisson cela est considéré comme trier il faudra donc manger normalement et poser les arêtes dans un coin de l’assiette et non en dehors de celle-ci.

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan