Index Halakhot Index Halakhot

L’interdiction de semer Chabbat

Semer fait partie des 39 travaux interdits le Chabbat. La nature de ce travail repose dans le fait de semer une graine en pleine terre, cependant cela inclut également le fait d’arroser une graine ou une plante ou bien toute chose bénéfique à la plante.

Le Beth Yossef ainsi que d’autres décisionnaires ajoutent qu’il faut être vigilant lorsqu’une personne mange Chabbat au-dessus de végétations qu’il n’y a pas de liquide qui coule dessus, car cela sera considéré comme arroser.

Ouverture d’un robinet d’eau dont l’eau finit dans le jardin

Nous allons traiter maintenant à propos d’un robinet  dont l’eau passe dans un tuyau qui atterrit au final sur de la terre dans laquelle pousse toutes sortes de plantes, est-il permis d’utiliser ce robinet pour se laver les mains la Chabbat, ou bien est-ce interdit en tant que « semer » ?

Notre maître le Rav ‘Ovadia Chlita traite de ce sujet dans plusieurs de ses ouvrages ( Yab’ia Omer vol.5 chap.27, H’azonn ‘Ovadia Chabbat vol.1 page 175 ainsi que dans le vol.4 page 10), et conclut que selon la stricte loi il est permis de se laver les mains dans un tel robinet si l’on n’a pas l’intention d’arroser, mais uniquement de se laver les mains.

La raison à cela repose dans le fait que l’arrosage ce fait de manière indirecte, cela ne ressemble donc pas à une personne qui arrose un jardin avec un tuyau d’eau. De ce fait, cela est donc considéré comme un interdit de nos sages et non de la Thora. Et puisque dans notre cas la personne n’a pas l’intention du tout d’arroser,  nos sages n’ont pas imposé leur interdit dans un tel cas. Le Rav apporte beaucoup de preuve à cela ainsi que l’avis du H’atam Sofer qui est identique.

Il est évident que si la personne qui se lave les mains a également l’intention d’arroser le jardin par la même occasion, elle transgresse un interdit.

Faire tremper des graines dans de l’eau

Une question nous a été posée concernant les personnes qui possèdent des oiseaux à la maison et qui doivent leur donner des graines à manger, mais les graines doivent être trempées dans de l’eau pour être ramollies sinon les oiseaux ne peuvent pas les manger aisément. Est-il permis de faire tremper les graines le jour du Chabbat, ou bien est-ce interdit à titre de « semer » ?

Selon ce que dit le Rambam (chap.8 Hilh’ott Chabbat), « celui qui trempe du blé ou de l’orge dans de l’eau transgresse l’interdit de semer le Chabbat », il semble que cela est interdit, mais en vérité il n'en est rien, car le Rambam parle d’un cas où l’on fait tremper les graines pendant plusieurs heures afin qu’ils soient prompts à être semées, mais si on laisse tremper seulement une heure ou deux  il n’y a pas d’interdiction ( H’azonn ‘Ovadia Chabbat vol.4 page 17).

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan