Index Halakhot Index Halakhot

Saler des légumes le Chabbat

Dans la Halah’a précédente nous avons mentionné l’interdiction de mettre des légumes en conserve, comme des variantes ou autre du fait que cela était considéré comme une cuisson pour les aliments.

Saler du radis, de l’oignon ou de l’ail

Indépendamment de l’interdiction de faire des variantes le Chabbat, nos sages ont également interdit de faire quelque chose qui y ressemble. C’est pour cela qu’il est interdit de saler plusieurs radis ou plusieurs oignons ensemble, car du fait qu’il est d’habitude d'en faire des variantes. Cependant il est permis de saler un morceau de radis et de le manger de suite, car il est évident qu’on le sale pour le consommer et non pour le conserver.

Saler une salade

À partir de cela certains veulent interdire de saler une salade contenant des tomates le Chabbat, car cela semble comme s’il va les conserver. Tel est l’avis du Kaf Ha-H’aïm. En vérité selon la Halah’a on peut largement autoriser de saler une telle salade, premièrement parce qu'il n’est pas du tout d’habitude de faire des tomates en conserve il est donc évident que la personne qui sale cette salade le fait pour lui donner un bon gout pour la consommer de suite. Et même d’après l’avis de ceux qui sont rigoureux sur ce point, dès lors où l’on ajoute de l’huile ou du citron sur le sel, il n’y aura pas d’interdit, car ces additifs affaiblissent la force de cuisson du sel.

Notre maitre le Rav écrit dans son livre H’azonn ‘Ovadia vol.4 page 457, que ceux qui sont pointilleux d’ajouter de l’huile ou du citron sur le sel pour ne pas entrer dans ce problème sont dignes de bénédictions. Cependant il reste que selon la stricte Halah’a cela est permis même sans ajouter de citron ou d’huile, et ce même s’il y a des concombres dont il est d’usage de mettre en conserve pour faire des cornichons.

Saupoudrer du sucre sur des fruits

Les grands de notre génération discutent également s’il est permis de saupoudrer du sucre sur des fruits comme des fraises et autres, car le sucre va modifier l’aspect du fruit et cela peut être considéré comme une conservation. Surtout que de nos jours la conservation de fruit est une chose très courante, il y a donc peut-être lieu d’adopter la rigueur sur ce point.

Malgré cela le Rav Chlita tranche que cela est autorisé, car le sucre n’est en rien comparable au sel dans ce domaine. Nous trouvons cela dans la cacherisation de la viande qui est valable uniquement avec du sel et non avec du sucre. Ainsi tranche également le Rav Ben-Tsionn Aba Chaoul Zatsal.

Conclusion : il est interdit le Chabbat de saler des légumes qui ont l’habitude d’être mis en conserve comme des oignons des radis ou de l’ail, mais il est permis de saler un légume séparément comme un radis ou autre pour le consommer de suite.

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan