Index Halakhot Index Halakhot

Déplacer des oiseaux pendant Chabbat

Question :

Lorsque des oiseaux se trouvent dans une cage, est-il permis de déplacer la cage pendant Chabbat, afin de la placer à un autre endroit si c’est nécessaire ?

Réponse :

Il est enseigné dans la Guémara Chabbat (128b) qu’il est interdit de déplacer tout animal pendant Chabbat, car les animaux ont le même statut que toutes les choses qualifiées de « Mouktsé » qu’il est interdit de déplacer pendant Chabbat.

Le RAN (Rabbenou NIssim) explique que les animaux ne peuvent effectuer aucun travail pendant Chabbat, et l’on ne peut strictement rien faire avec des animaux ce jour là. c’est pour cette raison qu’ils ont le même statut que des pierres ou des morceaux de bois qui ont - de par eux même - le statut de « Mouktsé » pendant Chabbat, puisque l’on ne peut faire quoi que ce soit avec. Il est donc interdit de les déplacer pendant Chabbat. Cette explication est citée par MARAN dans le Beit Yossef (chap.308).

Du point de vue de la Halah’a, il en est de même pour des oiseaux dans une cage, puisqu’il est interdit de faire une quelconque utilisation des oiseaux pendant Chabbat, il est interdit de les déplacer, même lorsqu’ils se trouvent dans la cage.

Il n’y a pas de différence entre déplacer un animal domestique et déplacer des oiseaux, comme le tranche MARAN  dans le Choulh’an ‘Arouh’ (parag.39) : « Il est interdit de déplacer tout animal domestique, animal sauvage ou oiseau pendant Chabbat. »

Cependant, selon l’opinion du MAHARAH’ Or Zaroua’ (l’un de nos maîtres les décisionnaires médiévaux), on peut autoriser le déplacement d’oiseaux pendant Chabbat, car on tire satisfaction du chant de l’oiseau, et ce profit ne constitue pas un interdit. De plus, ce déplacement ne peut engendrer aucun autre interdit puisque l’on ne fait aucun travail avec un oiseau, si ce n’est que tirer satisfaction de leur aspect ou de leur chant.

Par conséquent, selon l’opinion du MAHARAH’ Or Zaroua’, il est permis de déplacer pendant Chabbat des oiseaux qui se trouvent dans une cage.

Mais du point de vue de la Halah’a, c’est l’opinion du ROCH qui est retenue, et selon le ROCH il est interdit de déplacer tout animal pendant Chabbat.

C’est ainsi que tranche MARAN dans le Choulh’an ‘Arouh’, comme nous l’avons mentionné plus haut.

Notre maître le Rav Ovadia YOSSEF Chlita écrit dans son livre Chou’t Yabiya’ Omer (tome 5) que même si selon la Halah’a nous retenons l’avis rigoureux du ROCH qui interdit de déplacer des oiseaux pendant Chabbat, malgré tout, s’il s’agit d’une situation de souffrance pour l’oiseau (« Tsa’ar Ba’alé H’aïm »), par exemple lorsque la cage se trouve trop exposée au soleil et qu’il est à craindre que l’oiseau ne souffre, il faut s’appuyer dans ce cas sur l’opinion du MAHARAH’ Or Zaroua’ et permettre de déplacer la cage afin de la placer à un endroit ombragé.

En conclusion :

Il est interdit de déplacer tout animal pendant Chabbat. C’est pourquoi il est interdit de déplacer également une cage dans laquelle se trouvent des oiseaux pendant Chabbat. Cependant, s’il s’agit d’une situation de souffrance pour les animaux et que le soleil tape très fort sur la tête des oiseaux qui pourraient même risquer la mort, il est permis dans ce cas de déplacer la cage vers un endroit ombragé.

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan