Index Halakhot Index Halakhot

Déplacer des livres et des journaux le Chabbat

Question : Est-il permis de déplacer et de lire dans des livres de médecine ou dans un annuaire durant Chabbat, et est-il permis de lire des journaux le jour du Chabbat.

Les paroles du Choulh’ann ‘Arouh’ à propos de la lecture de livres profanes et des livres interdits

Réponse: Le Choulh’an ‘Arouh’ écrit (chap.307) :

« Les livres profanes ainsi que les livres érotiques comme le livre d’Emmanuelle, etc. il est interdit de les lires pendant Chabbat, et concernant les livres érotiques s’ajoute l’interdiction de stimuler son Yetser Hara’. Et l’auteur de ces livres et ceux qui les impriment font fauter la collectivité. »

Explication des paroles du Choulh’ann ‘Arouh’ : il est formellement interdit de lire des livres érotiques pas seulement le Chabbat, mais aussi les jours de semaine, car il y a là plusieurs interdits, ils sont donc Mouktsé et il en est de même pour les romans concernant Chabbat.

Il ressort des paroles du Choulh’ann ‘Arouh’ que tout livre qu’il est interdit de lire pendant la semaine est automatiquement Mouktsé, il est donc interdit de le déplacer, il semble également que d’après lui, les livres d’histoire ou de sciences il est interdit de les lire, et les livres de médecines entrent aussi dans la même catégorie.

Cependant le ‘Arouh’ Ha-Choulh’ann écrit que selon le strict Dinn on ne peut pas interdire de lire dans ces livres (sciences, médecine etc …), cependant par mesure de piétée il est bon que chaque personne se consacre uniquement à l’étude de la Thora durant le Chabbat en l’honneur de ce jour qui est chéri aux yeux d’Hachem.

Le RACHBA écrit dans une responsa qu’il est permis de déplacer et de lire des livres de médecines et qu’ainsi tranche également le RAMBAN son maître. Ainsi tranche également notre maître le Rav z.ts.l concernant les livres de médecine, car grâce à cette lecture on peut venir à sauver une personne, et il sera même une Mitsva de les lire.

Concernant les journaux, s’il s’agit d’un journal dans lequel sont écrites des paroles de Thora comme il est fréquent d’en trouver aujourd’hui, il sera permis de les lire Chabbat à condition de ne pas lire les choses concernant les choses interdites pendant Chabbat comme les publicités de vente, etc., mais s’il s’agit d’un journal profane, il sera interdit de le lire non seulement le Chabbat, mais aussi en semaine du fait qu’il y a dans ces journaux des photos, des images et des articles qui ne sont pas dans l’esprit du Judaïsme, il seront donc interdit de les déplacer en tant que Mouktsé, mais si l’on a besoin du journal pour envelopper quelque chose il sera permis de l’utiliser le Chabbat.

Un annuaire téléphonique, il est permis de le déplacer pendant Chabbat, car les adresses des gens s’y trouvent et l’on peut avoir besoin de se rendre chez telle ou telle personne durant Chabbat.

Tout ce que nous avons dit est selon le strict Din, mais il est désirable et juste de s’adonner uniquement à l’étude de la Thora, car c’est essentiellement à ça qu’est destiné le Chabbat.

 

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan