Index Halakhot Index Halakhot

Dans quel sens fixer la Mézouza

Question : Comment doit-on fixer la Mézouza ? Doit-on la fixer droite sur la longueur, ou bien en diagonale ?

Réponse : Dans son commentaire sur la Guémara Ménah’ott, Rachi explique que si l’on a fixé la Mézouza lorsqu’elle est couchée de façon horizontale, on n’est pas quitte de son devoir.

Le RAMBAM tranche conformément à l’explication de Rachi, et c’est ainsi que tranche également MARANN dans le Choulh’an ‘Arouh’ (chap.289) où il précise qu’il faut la fixer droite sur la longueur du linteau de la porte, comme nous plaçons les Sifré Torah dans le Aron Ha-Kodech.

Rabbénou TAM objecte sur l’explication de Rachi, et selon lui, le fait de la fixer de façon verticale est humiliant vis-à-vis de la Mézouza. Selon Rabbénou TAM, il faut la fixer de façon horizontale, lorsqu’elle est couchée dans la largeur du linteau. Selon cette opinion, si l’on a fixé la Mézouza de façon droite, on n’est pas quitte de son devoir.

Selon les Tossafott, aussi bien pour Rachi que pour Rabbénou TAM, si l’on fixe la Mézouza en diagonale, on est quitte de son devoir. Le RAMA écrit dans l’une de ses notes sur le Choulh’an ‘Arouh’ que les Achkénazes ont la tradition de fixer la Mézouza en diagonale, afin de s’acquitter de son devoir selon tous les avis.

Cependant, selon le strict Din, le Gaon de VILNA écrit que même selon la tradition Achkénaze, l’opinion de Rachi reste essentielle, car toutes les objections de Rabbénou TAM sur l’explication de Rachi peuvent être résolues. De plus, le RAMBAM et MARANN tranchent selon l’explication de Rachi. C’est pourquoi, s’il est impossible de fixer la Mézouza en diagonale, notre maître le Rav Ovadia YOSSEF Zatsal écrit que même les Achkénazes peuvent la fixer de façon verticale, comme le font les Séfarades. Par contre, si l’on a fixé la Mézouza de façon horizontale, on n’est pas quitte de son devoir, même selon l’usage Achkénaze.

En conclusion :

Il faut fixer la Mézouza à la verticale, sur la longueur du linteau, conformément à l’opinion de Rachi. Si l’on a fixé la Mézouza de façon horizontale, c’est à dire couchée dans la largeur du linteau, on n’est pas quitte de son devoir.

Les Achkénazes ont la tradition de fixer la Mézouza en diagonale, malgré tout, s’il n’y a pas la place de fixer la Mézouza en diagonale, lorsque le linteau est étroit par exemple, même les Achkénazes peuvent la fixer de façon verticale, conformément à l’opinion de Rachi.

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan