Index Halakhot Index Halakhot

Éduquer les enfants à la prière

Question :

Les enfants en bas âge sont-ils tenus selon la Halah’a de prier les 3 prières journalières, Chah’arit, Minh’a et ‘Arvit ?

Réponse :

Il est enseigné dans une Michna du traité Bérah’ott (20b) :

Les femmes, les serviteurs et les enfants sont soumis à l’obligation de la prière.

Rachi explique : puisque la prière n’est qu’une demande de miséricorde d’Hachem, nos maîtres l’ont instauré même pour les femmes et les enfants.

Cela signifie que même si selon le Din, il y avait matière à exempter les femmes de l’obligation de prier puisque ce commandement fait partie des obligations liées au temps (Chah’aritt le matin, Minh’a l’après-midi, et ainsi de suite, et nous savons que les femmes sont exemptées de ce type d’obligations), malgré tout, nos maîtres ont imposé aux femmes l’obligation de prier, car une femme a elle aussi besoin de la miséricorde divine, comme un homme. Il n’y a donc pas d’argument suffisant pour l’exempter de cette obligation. Nous avons déjà eu l’occasion de traiter de ce sujet là.

Nous comprenons à partir de là que les enfants ont eux aussi besoin de la miséricorde divine, et de ce fait, ils sont eux aussi soumis à l’obligation de prier. Or, puisque les adultes ont le devoir d’éduquer leurs enfants dans toutes les Mitsvott, ils ont aussi le devoir de les éduquer dans l’obligation de prier, puisque pour n’importe quelle Mitsva, aussi bien une Mitsva ordonnée par la Torah, qu’une Mitsva instaurée par nos maîtres, chaque parent est tenu d’éduquer et d’habituer son enfant à son accomplissement du point de vue de l’obligation d’éducation. Il en est de même pour l’obligation de prier.

Puisque du point de vue de l’obligation d’éduquer, il n’y a pas de différence entre les Mitsvot ordonnées par la Torah et celles instaurées par nos maîtres, il semble donc que même si selon la Torah il est suffisant de prier une seule prière par jour, et que de ce fait, les femmes ne sont soumises qu’à une seule prière par jour, malgré tout, concernant des garçons en bas âge, il faut les éduquer à prier les 3 prières journalières chaque jour, Chah’aritt, Minh’a et ‘Arvit.

C’est ainsi qu’agissait notre maître le Rav Ovadia YOSSEF Chlita avec ses propres enfants, il les éduqua à prier les 3 prières journalières chaque jour, dès lors qu’ils étaient capables de lire correctement.

Concernant les filles, il faut les éduquer à prier chaque jour au moins une prière. Il est souhaitable que cette prière soit celle de Chah’aritt, avec les bénédictions du matin et la lecture du Chéma et la ‘Amida. (Lorsqu’elles disent Barouh’ Chéamar et Yichtabah’ sur les Péssoukei Dé-Zimra, ainsi que les bénédictions du Chéma’, elles ne doivent pas les dire en mentionnant le nom d’Hachem, comme nous l’avons déjà expliqué antérieurement).

Cependant, il faut préciser que si le père constate que le fait de prier les 3 prières journalières pèsent trop sur l’enfant, il faut être très vigilant et veiller à ne pas écœurer l’enfant de la prière, et il faut dans ce cas prendre conseil auprès d’éducateurs expérimentés, afin de définir les exigences à avoir vis-à-vis d’un enfant en matière de prières journalières. Faut-il l’habituer progressivement à prier d’abord une seule prière journalière (Chah’aritt), puis 2 (en ajoutant Minh’a), et seulement ensuite ‘Arvit.

Concernant l’âge à partir duquel il faut éduquer les enfants à prier, le Péri Méguadim écrit qu’il faut le faire à partir de 6 ou 7 ans.

Cela signifie en réalité que la chose dépend des capacités intellectuelles de chaque enfant, de ses aptitudes et de sa maturité. Car on ne peut pas forcément éduquer tout enfant à prier les 3 prières journalières immédiatement lorsqu’il commence à apprendre à lire. Chaque enfant possède sa propre nature, ses qualités et son niveau de compréhension, qui pourront permettre de lui exiger de prier les 3 prières journalières, en s’efforçant à lui rendre la chose la plus agréable possible, et dans la joie.

 

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan