Index Halakhot Index Halakhot

Le respect des parents après leur disparition

Il est rapporté dans une Baraïta citée dans le traité Kiddoushin (31b) :

Si quelqu’un cite un enseignement prononcé par son défunt père, il doit dire : « Ainsi a dit mon père. Hareni Kaparat Mishkavo (Que je serve d’expiation à sa place, c'est-à-dire, que l’on m’inflige tous les châtiments que son âme devrai subir) ».

Dans quelle situation précise ? Pendant les 12 mois de deuil, mais après les 12 mois de deuil, le fils dit simplement « Mon père, Zih’rono Livra’ha (que son souvenir soit une bénédiction) ».

En effet, au-delà des 12 mois de deuil, il n’est pas nécessaire de dire la formule « Hareni Kaparat Mishkavo », car le jugement dans le Guehinam dure seulement 12 mois, et au-delà de cette période, cette phrase n’a plus de sens, puisque aucun mal ne peut être infligé à l’âme de son défunt père (même si certains Resha’im subissent un jugement plus long dans le Guehinam, en général, le jugement ne dure que 12 mois).

Malgré tout, notre maître le Rav Ovadia YOSSEF Chlita écrit que l’on est tenu de dire la formule « Hareni Kaparat Mishkavo » ou d’autres phrases honorifiques comme celle-ci, uniquement lorsqu’on cite un enseignement Halah’ic au nom de son défunt père, comme les termes de la Baraïta le précisent : « Si quelqu’un cite un enseignement prononcé par son défunt père… ». Or, le terme « enseignement » désigne exclusivement des paroles de Torah. Mais lorsqu’on mentionne de simples paroles prononcées par son défunt père, qui ne sont pas des paroles de Torah mais uniquement des propos profanes, il n’est pas nécessaire d’ajouter ces mots.

De même, lorsqu’on fait mention d’une bonne attitude adoptée par sa défunte mère, il faut ajouter ces mots. Par exemple, lorsqu’on raconte qu’elle avait l’usage de réciter la Berah’a des Nerot de Shabbat avant l’allumage – conformément à l’opinion de MARAN l’auteur du Shoulh’an ‘Arouh’ - ou d’autres exemples comme celui-ci.

Dans la prochaine Halah’a, nous traiterons du devoir de dire le Kaddish après la disparition des parents.

 

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan