Index Halakhot Index Halakhot

Les miettes de pain

Question :

Y a-t-il une nécessité de laisser le pain à table lors du Birkat Ha-Mazon ?

Réponse :

Les Tossafot écrivent dans leurs commentaires sur le traité Bérah’ot (42b) qu’ils avaient pour usage de veiller à ne pas retirer le pain de la table jusqu’après le Birkat Ha-Mazon. Cet usage est cité par d’autres de nos maîtres les décisionnaires médiévaux.

Cela signifie que lorsqu’qu’on achève le repas, il ne faut pas débarrasser totalement la table en retirant la nappe et le pain qui reste pour ensuite réciter le Birkat Ha-Mazon, il faut laisser la nappe et le pain à table jusqu’après le Birkat Ha-Mazon, conformément aux propos de MARAN dans le Choulh’an ‘Arouh’ (chap.180-1) :

« On ne retire la nappe et le pain qu’après le Birkat Ha-Mazon. »

Cette obligation est expliquée dans le Zohar Ha-Kadoch (cité par le Kaf Ha-H’aïm note 1) qui atteste que la bénédiction et l’abondance ne peuvent résider que lorsque se trouve une chose sur laquelle ils peuvent résider, comme nous le voyons avec le prophète Elicha’ et la femme du prophète ‘Ovadia à qui Elicha’ dit que la bénédiction résidera en abondance sur l’infime quantité d’huile qu’elle possédait. Nous constatons qu’Hachem ne réalisa pas un miracle total en créant à partir du néant. Ceci, parce qu’il est beaucoup plus facile d’attirer la bénédiction à partir d’une chose déjà existante que de créer à partir du néant. C’est pourquoi, il faut que la nappe et le pain soient à table lors du Birkat Ha-Mazon, car c’est à  partir d’eux que résidera l’abondante bénédiction sur l’homme.

Il existe une explication plus simple citée par le Lévouch, selon laquelle lorsque le pain reste à table, il indique que nous remercions Hachem pour la bonté dont il nous gratifie en octroyant la nourriture à toutes ses créatures.

Selon nos maîtres les Kabbalistes, il faut également laisser le sel à table jusqu’après le Birkat Ha-Mazon. Leurs propos sont cités dans le livre Halah’a Béroura (chap.180 page 272). Nous avons déjà traité de cela dans une Halah’a consacrée à ce sujet.

En conclusion :

A la fin du repas, il faut laisser le pain à table s’il en reste, ainsi que la nappe.

On ne les retirera qu’après le Birkat Ha-Mazon. Selon les Kabbalistes, il est juste de laisser également le sel.

Dans la prochaine Halah’a, nous développerons un aspect supplémentaire de ce sujet, avec l’aide d’Hachem.

 

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan