Index Halakhot Index Halakhot

Les H’oumrot (Les rigueurs)

Question

Est-ce que chacun est autorisé à s’imposer les H’oumrot (rigueurs) qu’il désire ?

Réponse

Nous avons déjà eu l’occasion de mentionner qu’il faut attendre 6 heures entre la consommation de la viande et celle du fromage et des produits laitiers, puisque telle est l’opinion de MARANN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’.

Nous avons également précisé que cette obligation prend sa source dans la Guémara H’oulinn.

Pour répondre à notre question d’aujourd’hui, nous allons citer les propos de la Guémara concernant l’attente entre la viande et le lait :

Mar ‘Oukva dit : « Concernant l’attente entre la viande et le lait, je suis comparable à du vinaigre vis-à-vis du vin (c’est l’expression qu’emploie un fils lorsqu’il n’est pas d’un niveau aussi élevé que celui de son père), car lorsque mon père consommait de la viande, il ne mangeait du fromage que 24 heures plus tard. Alors que moi je me contente d’attendre ce qu’exige le strict Din c'est-à-dire le prochain repas (6 heures plus tard). »

Les commentateurs demandent :

Pourquoi Mar ‘Oukva – qui était réputé pour être un homme H‘assid (d’un très haut niveau de piété) et un homme saint – se qualifie-t-il de « vinaigre fils du vin » pour une chose aussi insignifiante pour un homme de son niveau spirituel ? Ne pouvait-il pas imiter son père et s’imposer lui aussi d’attendre 24 heures pour manger du fromage après la viande ?

Notre maître le H’YDA écrit dans son livre ‘Arvé Nah’al que le fait que Mar ‘Oukva ne s’était pas imposé cette rigueur comme son père s’explique par l’enseignement de nos maîtres dans la Guémara Bérah’ott (16b) : « N’est pas autorisé à revendiquer le renom qui le désire. ».

Ce qui signifie que l’on ne doit pas « singer » des gestes religieux que l’on remarque simplement chez des grands Rabbanim sans se soucier si on est réellement au niveau de ce comportement rigoureux ou si l’on est encore bien éloigné d’une telle rigueur.

Cependant, si l’on constate que l’on s’est heurté une fois à un interdit, on est autorisé à s’imposer la rigueur nécessaire pour s’éloigner de cet interdit, comme il est rapporté dans une Tchouva du MAHARAM de ROTTENBOURG qui se moquait de ceux qui s’imposent la rigueur de ne pas manger de viande après le fromage (ce qui n’est pas exigé par le Din, car il n’y a que pour la viande qu’il faut attendre 6 heures pour manger du fromage, mais après le fromage, il n’y a aucune réelle obligation d’attendre et il est suffisant de se rincer la bouche et de se laver les mains), et au contraire, il lui semblait même que cet usage contredit totalement la Torah, puisque cette rigueur n’a aucune source dans le Talmud.

Mais un jour, le MAHARAM de ROTTENBOURG trouva du fromage entre ses dents après son repas, et depuis ce jour il s’imposa d’attendre après le fromage le même délai que l’on doit attendre après la viande.

Le RAMA écrit dans l’une de ses Téchouvott adressée à un H’ah’am qui désirait s’imposer une H’oumra (rigueur) sur une chose qui constituait une totale autorisation selon la Halah’a, et le RAMA lui répondit qu’il n’était pas autorisé selon le Din à s’imposer des H’oumrot car il lui est suffisant d’observer les interdits que la Torah lui a déjà imposés sans pour encore aller s’en imposer davantage.

Malgré tout, de nombreux décisionnaires pensent que l’on est autorisé à s’imposer une H’oumra dans un domaine sur lequel on est sensible, que ce soit par crainte de transgresser, ou que ce soit pour se renforcer afin de ne jamais arriver à la faute.

Il y a plus de 10 ans, notre maître le Rav Ovadia YOSSEF Chlita s’adressa aux étudiants du Kollel Yéh’avé Da’at de Jérusalem en leur disant qu’il est bon pour un Ben Torah de s’ajouter des H’oumrot selon ses possibilités, afin de craindre et de prendre en considération les opinions des décisionnaires qui interdisent certaines choses, même si la Halah’a n’a pourtant pas été fixée selon leur opinion et autorise ces choses par opposition à leurs avis.

 

 

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan