Index Halakhot Index Halakhot

Pourim fait partie des 30 jours qui précèdent Pessa’h

Il est rapporté dans la Guémara Pessah’im (6b) :

On questionne sur les Halah’ot relatives à Pessah’, 30 jours avant Pessah’.

MARAN fait remarquer dans le Beit Yossef (chap.429) qu’il est pourtant enseigné dans la Guémara Méguila (32a) :

Moshé instaura à Israël de questionner et d’étudier les Halah’ot relatives à Pessah’, le jour de Pessah’ ; les Halah’ot relatives à Chavou’ot, le jour de Chavou’ot ; les Halah’ot relatives à Soukkot, le jour de Soukkot.

Nous pouvons donc en déduire qu’il n’y a que le jour de Pessah’ qu’il y a une obligation d’étudier les Halah’ot relatives à Pessah’, et non 30 jours avant.

Mais MARAN répond à sa propre remarque en disant qu’il ne s’agit pas là d’une réelle obligation de se consacrer à l’étude des Halah’ot relatives à Pessah’ 30 jours avant la fête. En réalité, on veut simplement nous apprendre que malgré le principe selon lequel, lorsque se présentent 2 élèves avec chacun une question : l’une d’actualité et l’autre non, on n’est tenu de répondre seulement à celui qui pose une question d’actualité.

Selon MARAN, la Guémara vient donc nous apprendre une nouveauté selon laquelle, toute question d’Halah’a relative à Pessah’, posée dans les 30 jours avant la fête, est considérée comme « d’actualité », et on est donc tenu d’y répondre.

Ceci est l’explication du RAN (Rabbenou Nissim).

Il est vrai que le Gaon auteur du Mishna Béroura écrit dans son commentaire Biour Halah’a que la Halah’a n’est pas comme le RAN sur ce point, et qu’il y a – selon le Mishna Béroura – une réelle obligation d’étudier les Halah’ot relatives à Pessah’ à partir de 30 jours avant Pessah’, et pas seulement de répondre aux questions Halah’ics en rapport avec cette fête.

Mais notre maître le Rav Ovadia YOSSEF Zatsal, dans son livre Chou’t Yabiya’ Omer (tome 2 chap.22) s’étend longuement afin de maintenir la décision Halah’ic de MARAN selon qui, il n’y a pas de véritable obligation d’interrompre le programme habituel d’étude avant Pessah’, pour se consacrer aux Halah’ot relatives à Pessah’.

Ce n’est seulement pour ce qui est de répondre aux questions que nous considérons que toute question Halah’ic en rapport avec Pessah’, posée dans les 30 jours de Pessah’, est d’actualité, et on est donc tenu d’y répondre.

Par contre, le jour de Pourim – bien qu’il fait partie des 30 jours avant Pessah’ – si 2 personnes se présentent, l’une avec une question sur Pessah’, et l’autre avec une question sur Pourim, on doit répondre en priorité à celui qui consulte sur Pourim, car cela représente le devoir du jour, et une Mitsva est toujours plus belle en son temps.

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan