Index Halakhot Index Halakhot

Les Neufs Jours (de Roch Hodèsh Av au 9 Av), lois et coutumes

Deuil accru,  et se réjouir dans les mitsvot

Les premiers neuf jours du mois de Av, et aussi la matinée du dixième sont des jours de deuil profond pour la destruction du premier et du second Saints Temples.

Pendant ces jours, nous nous abstenons :

De manger de la viande et de boire du vin, car en cette période les sacrifices et les libations de vin cessèrent dans le Temple.

Les exceptions à cette règle sont la viande et le vin consommés le Chabbat, ou dans le cadre d’un repas célébrant une mitsva, comme lors d’une circoncision, une Bar Mitsva, ou la conclusion de l’étude d’un traité du Talmud.

Nous nous abstenons de manger de la viande et de boire du vin, car en cette période les sacrifices et les libations de vin cessèrent :

De nager ou nous baigner pour le plaisir.

De modifier ou d’agrandir une habitation.

De planter des arbres destinés à procurer de l’ombre ou un parfum (contrairement à des arbres fruitiers).

D’acheter, de coudre, de tricoter de nouveaux vêtements, même s’ils sont destinés à être portés après les Neuf Jours.

Exceptions à cette règle :

a) Si vous allez manquer une solde exceptionnelle ou si l’habit ne sera plus disponible plus tard.

b) Pour le besoin d’une miçwa, par exemple acheter des vêtements neufs pour des futurs mariés.

De nous couper les ongles pendant la semaine dans laquelle tombe Tichea beAv, c’est-à-dire à partir du samedi soir précédant le jeûne, jusqu’à la fin des Neuf Jours.

La coutume séfarade est d’observer les restrictions concernant la consommation de viande et de vin et les baignades seulement pendant la semaine de Tichea beAv.

Autres observances :

La sanctification de la lune est repoussée jusqu’après Tichea beAv.

Il n’y a pas de loi qui interdise de voyager durant les Neuf Jours ; cependant il est de coutume de s’abstenir de voyager (ou de s’adonner à toute autre activité périlleuse) pendant ces jours, à moins que ce ne soit absolument nécessaire.

Il est permis de se fiancer (c’est-à-dire de s’engager à se marier) pendant cette période, mais toute célébration doit être repoussée jusqu’après Tichea beAv.

Remarque : Toutes ces restrictions s’ajoutent à celles en vigueur au cours des Trois Semaines.

1.Manger de la viande Pendant les neufs jours

A partir de Roch 'Hodech Av, les cho'hétim (bouchers / abatteurs) rangent leurs couteaux et arrêtent l'abattage des oiseaux et des animaux, qu'on appelle en arabe "Qti' Skiyn" ou "R'rfoud Skiyn" [lit."Relever le couteau"]. Ceci est comparable a un signe de deuil pour le Bet haMiqdach qui a été détruit ce qui a conduit à la cessation des qorbanot (sacrifices d'animaux). Voir Chéméch ouMaghen, Osrot Posqé 'Hakhmé Morocco p. 342, Osrot haMaghreb (Tich'a beAb), ce minhag est a l'origine du Rama (Siman 551:9) et voir le QS"A du Ribi Toledano zs"l p. 247.

Il est interdit, a partir de Roch 'Hodech Av jusqu'au 10 Ab inclu, de manger de la viande - appelé en arabe "Qti' L'hm" (la cessation de la viande), en memoire de la destruction du Bet haMiqdach. La viande n'est consommée que dans le bonheur et l'abondance. Voir Ribi Yis'haq Benoualid zs"l (Wayomer Yis'haq, Tich'a beAb §2), Ribi Refael Baroukh Toledano zs"l (Qisour Choul'han 'Aroukh p. 247), Ribi Yosef Benaim (Noheg bé'Hokhma p.30), Nahagou ha'Am p. 110, et Osrot Posqé 'Hakhmé Morocco p. 243.

2. Se Couper les Ongles Pendant les Neuf Jours

Le minhag est de ne pas se couper les ongles pendant la semaine où tombe Tich'a Beab; certains ont le minhag de ne pas se couper les ongles depuis Roch 'Hodech Av. Voir Ribi Chalom Messas zs"l, Tebou'ot Chemech 38.

3. Se Baigner Pour le Plaisir Pendant les Neuf Jours

Le minhag est de ne pas se baigner pour le plaisir pendant les neuf jours ; certains ont le minhag d'être indulgents et d'abstenir de se baigner pour le plaisir uniquement pendant la semaine où tombe Tich'a Beav.

4. L'annonce de Roch 'Hodesh Av

Lors de l'annonce de Roch 'Hodéch Av (le Chabat précédent), au lieu de réciter le « Yéhi Rason etc... » habituel, on dit : "Mé'hadéch 'hodachim, yéqabés quédochim, anachim wénachim, lé'ir habénouya, wézé ha'hodéch, létoba yé'hadéch, wérason yésaw E-l, rab ha'aliliya." et on continue avec : « Mi Ché'asa Nisim etc... » comme à chaque Roch 'Hodéch. Selon Ribi Dawid 'Obadia zs"l (Nahagou Ha'am p.114) certains ne disent pas cette partie ("Mé'hadéch 'Hodachim...") du tout et récitent directement « Mi Ché'asa Nisim etc... ». Voir Noheg Be'hokhma p.199 et Chemesh Oumaghen ('Heleq 3, Siman 85).

Nous somme strictes sur le fait d'appeler le mois d'Av « Ména'hém Av » (le Av Réconforté). Ceci pour rependre le point le plus important de Tich'a Beab (la destruction de Jérusalem) et pour réveiller la nation pour prier pour la reconstruction du Troisième Temple et la Guéoula (rédemption) complète, qu'ils adviennent pendant nos jours, Amen !

5. Manger de la Viande Pendant les Neuf Jours

Il est interdit de manger de la viande ou de boire du vin à partir de Roch 'Hodech Av jusqu'à et y compris le dixième jour de Av.

A Roch 'Hodech Av, la plupart des gens consomment de la viande et du vin et avant la tombée de la nuit ils mangent un repas de viande appelé en arabe "R'foud L'hm" (la cessation de viande). Cependant, certains ne mangent pas de viande du tout, à savoir ceux de la zone espagnole au Maroc.

A Chabat 'Hazon, le Chabat avant Tich'a Beav, certains consomment de la viande et du vin comme ils le feraient lors d'un Chabat au long de l'année alors que d'autres ne mangent pas de viande du tout . Toutefois, la plupart mangent de la viande seulement achetée avant Roch 'Hodech et salée, appelée "l'khli' "

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan