Index Halakhot Index Halakhot

Jeûne de Guedalia - 16.09.2015
Localité
DEBUT FIN
Paris 05:52 20:41
Lyon 05:49 20:27
Marseille 05:52 20:23

Jeûne de Guedalia

Aspect historique

Le lendemain de Roch Hachana, soit le 3 tichri, (cette année Mercredi 16 Septembre 2015) la communauté juive se souvient de l'assassinat de Guédalia en jeûnant.

Guédalia fils d'Ahikam, fut le gouverneur judéen, placé par Nabuchodonosor, roi de Babylone qui avait détruit le premier Temple en - 586.Le rôle de Guédalia était de maintenir la vie juive dans la contrée désolée, mais dans laquelle il restait encore plusieurs milliers de Judéens.Mais un zélote fanatique qui refusait toute compromission avec l'ennemi, assassinat Guédalia. La colère du roi de Babylone ne se fit pas attendre, et les quelques milliers de Judéens qui auraient pu constituer le point de départ d'un nouveau yichouv juif, furent à leur tour massacrés ou exilés.

Les rabbins, devant un tel désastre, fixèrent le 3 tichri comme jour de jeûne national.

Sens général

Le jeûne de Guédalia est lié au traumatisme de la destruction (hourban) des deux Temples et de Jérusalem. Le choc fut terrible, non seulement à cause des nombreuses victimes (Flavius Joseph évalue à près d'un million, le nombre de Judéens massacrés par les légions de Titus), mais parce que cette catastrophe, et l'exil qui en découla, sapèrent toute la vision du messianisme biblique que l'on avait reçue depuis Abraham. En effet, le message spirituel d'Israël devait obligatoirement émaner du peuple ayant reçu la Torah à partir de la terre des promesses.

L'exil de 70 obligea le judaïsme à se reconstituer en une foi ardente sans terre. La conquête du Livre remplaça la conquête de l'espace, et le juif devenait « Bâtisseur du temps. » Cependant, en orientant ses synagogues vers son pays ancestral, en jeûnant le 3 tichri, le 10 téveth, le 17 tamouz et le 9 av et aux trois autres dates, Israël affirmait dans le drame de sa diaspora, son unité religieuse et nationale. L'on peut comprendre pourquoi paradoxalement le 9 av est appelé moed, jour de fête, « rendez -vous »… avec sa propre identité.

Dinim - Lois pratiques

1 - Chaque membre majeur de la communauté devra jeûner le 3 tichri, le 10 téveth, le 17 tamouz et le 9 av et il est interdit de briser la barrière de la Tradition.

(Maran 650, 1)

2 - Le jeûne commence au lever du jour jusqu'à l'apparition des étoiles (pour connaître les horaires de cette année cliquez-ici). Durant ce jeûne, il est permis de se laver, de se parfumer, de porter des choisir de cuir et de pratiquer l'intimité conjugale.

(Maran ibid. 2)

3 - Une femme enceinte ou qui allaite est dispensée de ce jeûne, elle mangera cependant pour sa santé et celle de l'enfant et non par plaisir (elle ne consommera pas des mets d'agrément comme des glaces, des gâteaux, etc.). De même, une femme dans les 30 jours qui suivent la naissance de son enfant est dispensée du jeûne.

(Maran 654, 5 et 6)

4 - Un malade est dispensé du jeûne, même si sa vie n'est pas en danger. Il mangera cependant avec discrétion, et uniquement ce qui est nécessaire pour sa santé et pas de mets d'agrément.

(Maran ibid. Michna béroura 11, Kaf hahaïm 33)

5 - Des jeunes mariés dans la semaine de leur mariage doivent jeûner, ainsi que le père le jour de la circoncision de son fils, le mohel et le porteur du bébé (sandak), le kiddouch sera alors bu par un enfant mineur.

(Resp. Yabia omer V, 40)

6 - A priori, on ne se lavera pas la bouche et on ne se brossera pas les dents, sauf si l'on ne supporte pas cette situation, auquel cas on fera attention de ne pas avaler d'eau.

(Michna béroura 11, Kaf hahaïm 14, Kol Sinaï 9. Resp. Minhat Yitsak V,109).

7 - Il est licite de fumer, si on ne peut se passer de la cigarette, mais interdit de mâcher un chewing-gum

(Kol Sinaï 12, Resp Yaskil avdi VIII, 20. Resp. Yéhavé daat V,39).

8 - Afin de pouvoir manger au petit matin, il est souhaitable d'en poser expressément la condition avant de dormir : « Si je me lève avant le lever du soleil, je mangerai », car sinon le sommeil est considéré comme début du jeûne.

(Maran 664, 1 et Rama)

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan