Index Halakhot Index Halakhot

En retard à la prière du matin

Question : Celui qui arrive en retard à la synagogue à la prière du matin, doit-il sauter les Zémirott (chapitres qui se trouvent entre Barouh’ Chéamar et Yichtabah’) et entamer directement depuis la bénédiction de « Yotser Or » afin de pouvoir prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée, ou bien doit-il – quoi qu’il en soit – prier selon l’ordre de la prière ?

Réponse : MARAN tranche dans le Choulh’an ‘Arouh’ (chap.52 parag.1) :

Si l’on arrive à la synagogue et que l’assemblée se trouve à la fin des Péssouké Dé-Zimra, on doit commencer par « Barouh’ Chéamar » et dire ensuite le psaume de « Téhila Le-David » (Achré) intégralement, puis le psaume de « Halélou Ete Hachem Min Ha-Chamaïm », puis le psaume de « Halélou E-l békodcho », et ensuite conclure par la bénédiction de « Yichtabah’ ». On commencera ensuite la bénédiction de « Yotser Or » avec la lecture du Chéma’ et ses bénédictions, et l’on priera (la ‘Amida) en même temps que l’assemblée. Si l’on ne dispose pas d’assez de temps pour dire tout cela, on sautera également les psaumes « Halélou Ete Hachem Min Ha-Chamaïm » et « Halélou E-l békodcho ». Si l’assemblée a déjà entamé la bénédiction de « Yotser Or » et que l’on ne dispose pas d’assez de temps pour dire même quelques Zémirott (Achré), on commencera immédiatement la bénédiction de « Yotser Or » et la lecture du Chéma’ et ses bénédictions et l’on priera (la ‘Amida) en même temps que l’assemblée. Après la prière, on dira les tous les Péssouké Dé-Zimra que l’on a sautés, mais sans dire les bénédictions de « Barouh’ Chéamar » et de « Yichtabah’ ».

Le Gaon auteur du Chou’t H’ah’am Tsvi (Rabbi Tsvi ACHKENAZI, Av Beth Din de la vile d’Amsterdam il y a environ 300 ans) écrit qu’il est vrai que selon le Zohar Ha-Kadoch il faut prier selon l’ordre de la prière, établi par nos maîtres les sages du Talmud et les membres de la Grande Assemblée (Kénéssete Ha-Guédola), qui étaient tous inspirés de l’esprit Divin et qui ne faisaient que transmettre la parole Divine – c’est également l’opinion de notre maître le ARI Zal qui explique que l’ordre de la prière contient des secrets extraordinaires – cependant, tout ceci n’est que Léh’atéh’ila (à priori), mais pour quelqu’un qui arrive en retard à la synagogue et que le fait de prier dans l’ordre lui ferait risquer de ne pas prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée, pour une telle situation il est préférable – selon tous les avis – de sauter les Zémirott afin de prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée, car le fait de prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée est d’une très grande importance, car hormis les sages du Talmud qui ont fortement insisté sur l’importance de prier avec l’assemblée, comme le tranche le RAMBAM en disant que la prière faite avec l’assemblée est entendue devant Hachem, le Zohar Ha-Kadoch lui-même insiste également sur l’importance de prier avec l’assemblée en disant qu’une telle prière est parfumée devant Hachem.

Par conséquent, même selon le Zohar Ha-Kadoch il est préférable dans un tel cas de sauter les Zémirott afin de prier la ‘Amida en même temps que l’assemblée.

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan