Vendredi 21 Septembre

Allumage : 19h33

Minha : 19h00

Arvit : Suivi

Chabbat 22 Septembre

Cours : 07h00

Chahrit (Hodou) : 08h45

Cours Dames : 18h00

Cours Hommes : 18h00

Minha : 19h00

Arvit: 20h30

Fin de Chabbat : 20h36

• The wonders of G-D towards all men
• The Eternal Alone Leads the One Who Behaves Humbly
• The Wonders of G d Towards All Men
• Unity and Torah are the Foundations of Teshuvah
• How Great Are Your Works!

Rabbi David Hanania Pinto

"Give ear, O heavens, and I will speak; and may the earth hear the words of my mouth." (Devarim 32:1)

This parsha is read this year between Yom Kippur – the mightiest day of the year on which Hashem forgives the sins of Israel - and Succot, the festival of rejoicing. I would like to explain the connection between these two holy times.

"Give ear, O heavens" – When Moshe Rabbeinu  went up to shamayim after the sin of the golden calf and came down with the second set of the Tablets of the Testimony, he was told "And Hashem said, "I have forgiven because of your words". That day, when Hashem forgave the Jewish people for sinning with the golden calf, was Yom Kippur. It seems that the power of this holy and awesome day, which is a day of forgiveness and pardon for all generations, as it says "For on this day He shall provide atonement for you to cleanse you; from all your sins before Hashem shall you be cleansed" (Vayikra 16:30), came into existence because of Moshe Rabbeinu...

• La Torah ne peut résider chez l’orgueilleux
• Par le mérite de la Torah, l’homme est dressé sur la terre et sa tête atteint le Ciel
• Les merveilles du Saint, béni soit-Il
• Seul l’Eternel dirige celui qui ne fait pas preuve d’orgueil

Il est dit dans la Torah  (Vayikra 23): « Vous habiterez dans des Souccot pendant 7 jours. Chaque membre d’Israël devra habiter dans les Souccot. Afin que les générations futures sachent que j’ai installé les Béné Israël dans des Soukkot, lorsque je les ai sortis d’Egypte… »

Nos maîtres expliquent dans la Guémara Souccah (11b) qu’il s’agit des colonnes de nuée avec lesquelles Hachem a entouré les Béné Israël, pour ne pas qu’ils souffrent du soleil (mais Il ne les a pas installés dans de véritables cabanes comme nous le faisons).

Par conséquent, lorsqu’on accomplie la Mitsva de siéger dans la Souccah, il est bon d’avoir la Kavana (la pensé) qu’Hachem nous a ordonné de s’installer dans la Souccah en souvenir de la sortie d’Egypte, ainsi qu’en souvenir des colonnes de nuée avec lesquelles Hachem a entouré les Béné Israël dans le désert.

Il est rapporté dans le Midrash sur le verset « La nuée d’Hachem était avec eux la journée… » :

Il y avait 7 nuées :...

Rabbi David Hanania Pinto

« Ecoutez, cieux, je vais parler ; et que la terre entende les paroles de ma bouche. » (Dévarim 32, 1)

Cette année, cette section est lue entre Kippour, jour redoutable où l’Eternel nous absout, et Souccot, fête caractérisée par la joie. Je me suis interrogé sur le lien existant entre ces deux solennités.

Lorsque Moché monta au ciel, suite au péché du veau d’or, puis redescendit avec les deuxièmes tables de la Loi, le Très-Haut lui annonça : « J’ai pardonné selon ta demande » – en ce jour, qui correspondait à Kippour, Il avait pardonné aux enfants d’Israёl leur péché. En réalité, l’essence de ce jour le plus saint de l’année, en l’occurrence le grand pardon – comme il est dit : « Car en ce jour, on fera propitiation sur vous afin de vous purifier ; vous serez purs de tous vos péchés devant l’Eternel » – a été inaugurée par Moché, puisque c’est lui qui s’est sacrifié afin de l’obtenir de la part de D.ieu par le biais de ses prières et supplications. En outre, ce n’est qu’à partir de cet événement historique que Kippour fut fixé, pour toutes les générations à venir, comme le jour d’expiation des fautes...