• Vendredi 24 Novembre

  Chahrit (Hodou)  07h00

  Allumage  16h43

  Minha  16h45

  Arvit   Suivi

• Samedi 25 Novembre

Cours  07h00

Chahrit  08h45

Cours  15h15

Minha  16h15

Arvit  17h50

Fin De Chabbat  17h53

• Who is Strong? He Who Subdues His Evil Inclination
• Progressing Step by Step in the Service of G d
• Diligence in Torah Study Enables Personal Growth
• The Temple: Source of Israel’s Prosperity
• The Virtue of the Matriarchs: An Example of Love for Others
• We Can Overcome All Of Life’s Trials
• Conquering the Evil Inclination by the Power of Prayer

Rabbi David Hanania Pinto

"And he arrived at the place and lodged there because the sun had set, and he took some of the stones of the place and placed [them] at his head, and he lay down in that place" (Bereishit 28:10)

On his way to Charan, Elifaz, the son of Eisav, chased after Yakov and wanted to kill him as commanded to by his father Eisav, who was angry with Yakov for taking the blessings. Elifaz did not kill Yakov, but instead he took his money, and since Chazal say that a poor man is considered dead, it was as if he had fulfilled his father's command. Elifaz was not as wicked as his father Eisav, and did not wish to kill Yakov. He only did whatever he did because he felt obligated to fulfill his father's command. Elifaz would study Torah, and he was the disciple of Yakov, who studied Torah with him. Therefore, when Yakov told him to take all his money and thus would be considered dead, Elifaz listened to him. This is the tremendous influence of the Torah which affected Elifaz, and made him listen to Yakov, his Rebbe...

• L’esprit de sacrifice en l’honneur de D.
• La Torah est un élixir de vie
• Les Justes vivent une vie de Torah
• Importance d’habiter dans une résidence de Torah
• Un mauvais entourage détourne du service de D.
• L’honneur de la Torah n’a pas de limite
• Le vêtement de la Torah, écran contre les tentations
• Qui est brave ? Celui qui sait vaincre son mauvais penchant
• La vertu des Matriarches, un exemple d’amour du prochain
• Le mérite des Matriarches

Il est rapporté dans la Guémara Bava Métsi’a (30b) :

« Tu leur feras savoir le chemin qu’ils devront suivre » (Chémot 18) : il s’agit de la Mitsva de visiter les malades.

Il est rapporté également dans la Guémara Sotta (14a) au sujet du verset de la Torah : « Vous marcherez derrière Hachem votre D. » La Guémara demande sur ce verset : est-il possible de marcher derrière la Ché’hina (la présence Divine) ?! N’est-elle pas faite de feu ?! Comme il est écrit : « Car Hachem ton D. est un feu dévorant… ». En vérité - explique la Guémara – le véritable sens de ce verset est le suivant:

Marche derrière les qualités d’Hachem.

Comme Hachem habille ceux qui sont nus (Adam et ‘Hava), comme il est dit : « Hachem Elokim fit pour Adam et sa femme des tuniques de peaux et les habilla… », toi aussi, veille à habiller ceux qui sont nus (ceux qui n’ont pas de quoi s’habiller)...

Rabbi David Hanania Pinto

« Yaakov sortit de Beer-Sheva, et se dirigea vers ‘Haran. Il atteignit l’endroit et il y passa la nuit, parce que le soleil s’était couché. Il prit une des pierres de l’endroit, la mit sous sa tête, et se coucha en ce lieu. » (Béréchit 28, 10-11)

Lorsque Yaakov prit la route pour ‘Haran, il fut poursuivi par Élifaz, le fils d’Essav, qui avait reçu de son père, encore furieux du détournement des bénédictions, l’ordre de le tuer. Cependant, Élifaz ne tua pas Yaakov, mais se contenta de lui dérober tous ses biens, en s’appuyant sur le principe selon lequel un pauvre est considéré comme un mort – de cette façon, il s’était plié à l’ordre de son père...

To install To Install