Les friandises de la Torah

Il est écrit: Voici les générations d'Aharon et de Moïse (Nombres 3:1). Les versets qui suivent énumèrent bien la descendance d'Aharon, mais pas celle de Moïse. Nos Sages expliquent à cet effet: Tout celui qui inculque la  Torah au fils de son ami, c'est comme si c'est lui qui l'a engendré (Sandréhine 19b).

Pourquoi celui qui apprend la  Torah au fils de son ami n'est-il pas doué d'une vertu différente. C'est que, comme le rapporte  Or Ha'Haïm, ce sont essentiellement les  mitsvoth et les bonnes actions des  Tsadikim qui constituent leur descendance spirituelle (cf. Béréchith Rabah 30:6). Le  Midrach (Bérakhoth 20b) rapporte à cet effet le cas du prophète 'Hizkyahou qui a refusé de se marier parce qu'il prévoyait une mauvaise descendance. D'autre part, nos Sages s'étonnent sur ceux qui se mettent debout devant un Rouleau de  Torah et s'abstiennent de le faire pour un grand homme (Makoth 22a): c'est que la descendance et l'étude de la  Torah sont liées et le principal est d'avancer spirituellement. Ainsi, on peut dire qu'il convient de se lever devant un grand homme de la  Torah car il met en pratique ce qu'elle engendre: les  mitsvoth et les bonnes actions.

Nos Sages enseignent aussi que la restitution d'un objet perdu par le maître précède celle d'un objet perdu par le père, parce que le maître a appris à l'élève la sagesse qui lui fait mériter le Monde Futur: la descendance, c'est essentiellement l'étude de la  Torah et l'accomplissement des  mitsvoth et des bonnes actions (Bava Métsia' 33a). Le Talmud enseigne enfin que le prosélyte ressemble à un nouveau-né, et toutes ses fautes lui sont pardonnées (Yévamoth 22a; Békhoroth 47a), car le prosélytisme et le joug de la  Torah ressemblent à la naissance qui se passe dans la poche des eaux du ventre maternel. Or, comme on le sait, la  Torah est comparée à l'eau (Bava Kama 17a). Donc tout comme la conversion, l'étude de la  Torah change l'essence de l'homme.

 

 

Le Peuple d'Israël est au-delà du dénombrement
Accueil
•	Les portes de la Torah et celle de la pénitence ne se ferment jamais

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan