Index Halakhot Index Halakhot

Est-il possible de procéder à la Nétilatt Yadaïm du repas dans une salle de bains ou dans un cabinet toilette équipé d’un lavabo ?

MARANN tranche dans le Choulh’an ‘Arouh’ (chap.4) :

Lorsqu’on sort des toilettes ou de la salle de bain, il faut se laver les mains.

Notre maître le H’YDA écrit que c’est à cause de l’esprit d’impureté qui réside sur les mains lorsqu’on pénètre dans ce lieu, tel que l’explique le Zohar Ha-Kadoch.

Selon cela, le H’YDA ajoute que même lorsqu’on y entre uniquement pour y prendre un objet, même si on n’y fait pas ce que l’on a l’habitude d’y faire, ou même si l’on n’est pas entré en contact avec la peau, l’esprit d’impureté réside sur les mains par le simple fait d’être entrer dans cette pièce. Il faut donc se laver les mains en sortant.

Mais pour la salle de bain, le DIN n’est pas le même.

Lorsqu’on entre dans une salle de bain, il n’est pas nécessaire de se laver les mains en sortant.

En effet, il est prouvé à partir de la Guémara Chabbat (41a) qu’il est permis de boire l’eau qui se trouve dans la salle de bain. Or, s’il y avait un risque d’esprit d’impureté dans la salle de bain, on n’aurait pas autorisé de boire de l’eau dans cet endroit, car l’esprit d’impureté réside également sur les nourritures ou les boissons.

Lorsque MARANN tranche qu’il faut se laver les mains lorsqu’on sort de la salle de bain, il parle que du cas où l’on s’est lavé dans cette salle de bain. On doit dans ce cas se laver les mains parce qu’on est entré en contact avec la peau, et non du fait d’être entré dans une salle de bain.

Il est donc permis de procéder à la Nétilatt Yadaïm dans une salle de bain, à la condition de réciter la bénédiction à l’extérieur.

Tout ceci, dans une salle de bain où il n’y a pas de toilettes.

S’il y a des toilettes dans une salle de bain, on peut y autoriser la Nétilatt Yadaïm seulement dans des situations extrêmes, quand nous n’avons pas le choix.

Il est vrai que certains décisionnaires contemporains pensent que les toilettes de notre époque n’ont plus le statut de « toilettes » selon la définition du Talmud, étant donné qu’ils sont équipés de système de chasse d’eau qui permet le maintien en état de propreté en permanence. Néanmoins, il faut s’imposer la rigueur de ne pas se laver les mains dans un tel endroit, sauf lorsqu’on ne peut faire autrement comme dans l’avion par exemple, et en veillant toujours à réciter la bénédiction à l’extérieur

 

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan