Index Halakhot Index Halakhot

Se couvrir la tête avec la main pour réciter une bénédiction

Question : Une personne qui se lève en pleine nuit, et qui se lave les mains pour boire un verre d’eau. Peut-elle simplement placer sa main sur sa tête pour réciter la bénédiction, ou bien doit-elle obligatoirement se couvrir la tête avec une Kipa ou autre ?

Réponse : Avant tout, nous devons expliquer l’obligation de se couvrir la tête pour un homme.

Il est prouvé dans la Guémara et les décisionnaires qu’il n’y a pas une réelle obligation pour un homme, de marcher en permanence la tête couverte.

Effectivement, il est enseigné dans la Guémara Chabbat (118b) :

Rav Houna, fils de Rav Yéhochoua’ dit : « Je mérite La Bénédiction, car je n’ai jamais marché 4 Amot (environ 2 m) avec la tête découverte. »

Mais l’auteur du Kol Bo, explique que cet enseignement n’est pas un DIN (une réelle obligation), mais un comportement de grande piété (Midat h’assidout).

Malgré tout, notre maître le Rav Ovadia YOSSEF Chlita écrit que de notre époque, le fait d’avoir la tête couverte, fait toute la différence entre celui qui sert Hachem, et celui qui ne Le sert pas.  En effet, nous pouvons constater que malheureusement, la majorité des gens qui ne se couvrent pas la tête sont des personnes qui rejettent les principales valeurs de la Torah. Il y a donc aujourd'hui beaucoup plus qu’un simple comportement de grande piété dans le fait de marcher, la tête couverte.

Toutefois, lorsqu’une personne se trouve chez elle, et qu’elle se lève la nuit, elle n’a pas de réelle obligation, selon le DIN, de marcher avec la tête couverte.

De même, lorsque l’on se trouve à la piscine ou à la plage (sans mélange d’hommes et de femmes, évidement !!!), où l’on n’a pas l’usage de marcher avec la tête couverte, il n’y a dans ces endroits, aucune réelle obligation selon le DIN, de se couvrir la tête.

Il nous reste maintenant à expliquer le DIN, lorsqu’il s’agit, non plus seulement de marcher, la tête découverte, mais de mentionner le Nom d’Hachem, avec la tête découverte.

Il est enseigné dans le traité Soferim (chap.14, Halah’a 15) :

Une personne, dont les vêtements sont partiellement déchirés, et dont la tête est découverte, peut lire le Chéma’. Certains disent que si ses vêtements sont partiellement déchirés, il peut lire le Chéma’, mais pas si sa tête est aussi découverte, car cette personne n’est pas autorisée à mentionner le Nom d’Hachem, avec la tête découverte.

Il en ressort que le fait de mentionner le Nom dd’Hachem avec la tête découverte, fait l’objet d’une Mah’loket (une divergence d’opinions halah’ique) dans la Michna.

MARAN, dans le Beit Yossef (Orah’ H’aÏm chap.91) rapporte au nom de Rabbénou Yérouh’am, que du point de vue de la Halah’a, nous tranchons qu’il est interdit de mentionner le Nom d’Hachem, avec la tête découverte. C’est ainsi que tranche MARAN également dans le Choulh’an ‘Arouh’ (même chapitre).

Reste à répondre à notre question initiale : suffit-il de se mettre la main sur la tête pour réciter une bénédiction ?

Il est écrit dans le livre Téroumat Hadechen (chap.10) :

Le fait de placer la main sur la tête, n’est pas considéré comme se couvrir la tête, car la tête et la main font parties du même corps. Or, le corps ne peut pas se couvrir lui-même.

Nous constatons que le fait de placer la main sur la tête ne représente pas un couvre-chef. C’est ainsi que tranche également MARAN dans le Choulh’an ‘Arouh’.

Mais MARAN ajoute que selon l’explication du Téroumat Ha-Dechen, il semble que si une autre personne place sa main sur la tête de la personne qui désire réciter une bénédiction, cette personne peut réciter sa bénédiction, car ce n’est pas le même corps.

Conclusion : Lorsque l’on désire réciter une bénédiction, on est tenu de mettre une Kipa ou autre chose sur la tête. On peut aussi réciter une bénédiction, lorsque la main de quelqu’un d’autre nous couvre la tête. Mais se couvrir la tête avec sa propre main, ne suffit pas pour réciter une bénédiction.

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan