Index Halakhot Index Halakhot

Saler des concombres pendant Chabbat

Question: Est-il interdit de diffuser du sel sur des concombres pendant Chabbat?

Réponse : La question prend sa source dans le fait que pour toutes les lois de la Torah nous tranchons un principe selon lequel « conserver équivaut à cuire » (« Kavouch Kémvouchal »).

Cela signifie qu’un aliment conservé (dans des conservateurs comme le sel ou le vinaigre ou autre) a le même statut qu’un aliment cuit. Par conséquent, puisqu’il est interdit de cuire pendant Chabbat, de même il est interdit de mettre des aliments en conserve pendant Chabbat.

Et même si toutes les activités interdites pendant Chabbat ne sont que les activités qui étaient en vigueur dans le Michkan, et dans le Michkan il n’y avait pas d’activité de mise en conserve d’aliments, malgré tout, nos maitres (Chabbat 108b) ont interdit de mettre des aliments en conserve pendant Chabbat, à cause du principe de « conserver équivaut à cuire » (« Kavouch Kémvouchal »).

Nos maitres ont également interdit de faire un acte qui s’apparente à la mise en conserve pendant Chabbat. C’est pour cette raison que les décisionnaires ainsi que MARAN dans le Choul’han ‘Arou’h (chap.321-3) tranchent qu’il est interdit de saler un radis pendant Chabbat. En effet, de leur temps il était d’usage de mettre les radis en conserve, et le fait de saler le radis, peut s’apparenter à sa mise en conserve, par conséquent, nos maitres ont interdit de saler un radis pendant Chabbat.

De même pour tous les légumes qu’il est d’usage de mettre en conserve, comme des concombres par exemple, il est interdit de les saler pendant Chabbat et de les laisser macérer avec le sel. C’est de là que vient notre question, et il semble qu’il est interdit de saler des concombres et de les laisser ainsi quelques minutes.

Il est vrai que certains grands décisionnaires de notre époque l’interdisent.

Cependant, l’usage est d’autoriser, et de nombreuses personnes préparent pendant Chabbat des morceaux de concombres et y diffuent un peu de sel. Ils s’appuient sur le fait qu’il n’est pas d’usage de mettre des morceaux de concombres en conserve, mais uniquement des concombres entiers. Par conséquent, il n’y a pas d’interdit à les saler lorsqu’ils sont coupés (Chévout Ya’akov vol.2 chap.12).

De plus, lorsqu’on le fait pour les besoins du repas, il est explicite que l’on n’a pas l’intention de les mettre en conserve. Il existe plusieurs preuves à cette argument dans les propos des décisionnaires (voir le livre Ma’assé Ha-Chabbat page 217, et autres). Par conséquent, celui qui se l’autorise à sur qui s’appuyer.

Mais pour une salade de légumes – comme il est d’usage de la faire – il est certain qu’il n’y a pas de crainte d’interdiction à diffuser du sel, car on met également un peu d’huile avec le sel, et de cette manière, il est explicite que l’on ne sale pas dans l’intention de mettre ces aliments en conserve (Halichott ‘Olam vol.4 page 65).

De plus, pour la plupart des légumes de la salade – comme les tomates ou la laitue – il n’est pas d’usage de les mettre en conserve.

En conclusion : Il est permis de diffuser du sel sur une salade de légumes pendant Chabbat, en particulier lorsqu’on met également de l’huile sur les légumes.

Pour des concombres que l’on désire saler avant le repas, certains s’imposent la rigueur sur ce point, mais celui qui se l’autorise a sur qui s’appuyer.

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan