Index Halakhot Index Halakhot

Trier en détachant des raisins ou des tomates rattachées à une grappe

Question :

Lorsqu’une grappe de raisins contient des raisins consommables et des raisins pourris, est-il permis de détacher les raisins pourris pendant Chabbat, afin de garder une grappe de raisins propre à la consommation ?

Réponse :

Dans les précédentes Halah’ott, nous avons expliqué qu’il est interdit de trier pendant Chabbat lorsqu’on tri le déchet de l’aliment, et ceci, même lorsqu’on désire consommer l’aliment de suite, cela reste interdit comme nous l’avons expliqué.

A présent, concernant une grappe de raisins (ou une grappe de tomates « cerise »), dans laquelle se trouvent des raisins pourris, il est évident qu’il est interdit de détacher les mauvais raisins de la grappe, car en agissant ainsi, on tri le déchet de l’aliment, puisque les mauvais raisins sont considérés comme déchets, et les bons sont considérés comme aliments.

Par conséquent, notre maitre le Rav Chlita tranche que le fait de détacher les raisins abimés représente un interdit de la Torah.

Même si les mauvais raisins ne sont pas totalement pourris et qu’ils sont encore propres à la consommation, mais qu’on ne les désire pas, il est malgré tout interdit de les détacher pendant Chabbat, car nous avons déjà expliqué que toute chose que l’on ne désire pas présentement, est considérée comme déchet vis-à-vis de la chose désirée. (Mais dans ce cas précis, l’interdit n’est pas de la Torah, mais de nos maitres).

Un grand Rav autorise dans ce cas, et il cite des preuves à ses propos à partir de plusieurs de nos maitres les décisionnaires médiévaux, selon lesquels il est permis de détacher pendant Yom Tov la graisse interdite de la viande (dans les parties postérieures de la bête, se trouve une graisse appelée « H’elev », interdite à la consommation par la Torah. C’est pourquoi on « gratte » cette graisse des parties de viande).

Cette autorisation a pour fondement le fait que la graisse est collée à la viande, et lorsqu’il s’agit d’éléments collés, certains décisionnaires sont d’avis qu’il n’y a pas d’interdit de trier.

Mais notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF Chlita réfute ses propos, car il y a une différence entre la viande qui est véritablement collée à la graisse, et un regroupement de raisins rattachés ensemble à une grappe.

En effet, pour la viande collée à la graisse, sa séparation est assimilable au fait d’enlever l’épluchure d’un fruit, où il n’y a pas d’interdit à titre de trier.

Ce qui n’est pas le cas pour une grappe de laquelle on détache des raisins, qui ne ressemble en rien au fait de retirer l’épluchure d’un fruit.

En conclusion :

Lorsqu’une grappe de raisins contient des raisins propres à la consommation, ainsi que des mauvais raisins (même s’ils ne sont pas totalement pourris), il est interdit de retirer les mauvais raisins et de laisser uniquement les bons, car en agissant ainsi, on tri le déchet de l’aliment, ce qui est interdit. C’est pourquoi, il faut prendre les bons raisins et les consommer, et seulement ensuite, jeter la grappe avec les mauvais raisins.

Il en est de même pour une grappe de tomates « cerise » qui contient des bonnes tomates, ainsi que des tomates abimées ou pas encore mures, il est interdit de détacher les mauvaises en premier. Il faut d’abord détacher les bonnes, comme expliqué précédemment.

 

 

Hevrat Pinto • 32, rue du Plateau 75019 Paris - FRANCE • Tél. : +331 42 08 25 40 • Fax : +331 42 06 00 33 • © 2015 • Webmaster : Hanania Soussan