• Progressing Step by Step in the Service of G d
• Diligence in Torah Study Enables Personal Growth
• The Temple: Source of Israel’s Prosperity
• The Virtue of the Matriarchs: An Example of Love for Others
• We Can Overcome All Of Life’s Trials
• Conquering the Evil Inclination by the Power of Prayer

Rabbi David Hanania Pinto

"Ya'akov departed from Beer-sheva and went toward Charan" (Bereishit 28:10)

Yitzchak Avinu's approach in Avodat Hashem was different from Ya'akov Avinu's. Yitzchak's approach was mainly an internal, spiritual Divine service and for all intents and purposes, even his exterior physical body was considered as such. He was a perfect burnt-offering, and just as a burnt-offering is offered in its entirety to Hashem, so Yitzchak Avinu was an entirely praiseworthy holy being for Hashem Yitbarach. Yitzchak served Hashem with the depths of his soul, a service that stemmed from the attribute of gevurah, strength...

• Lever haut les yeux vers les parents
• Les Mandragores
• Le Temple, source de prospérité pour Israël
• L’épreuve dans l’observance et l’étude de la Torah
• L’épreuve, purification du corps et de l’âme
• La Torah et la prière protègent et sauvent
• Le Temple, source de prospérité pour Israël
• Progresser dans le service de D. étape par étape

Il est expliqué à travers les propos du RAMBAM et des décisionnaires que la bénédiction du sucre que l’on trouve de nos jours et qui est fabriqué à partir de roseaux (cannes à sucre) est « Chéhakol Nihya Bidvaro ».

Il est enseigné dans la Guémara Bérah’ott (36b) :

Sur la « pâte des Indes », on récite « Boré Péri Ha-Adama ».

Rachi explique qu’il s’agit d’une pâte faite à base de plantes odoriférantes que l’on a concassées et que l’on a remplies avec du miel.

La Guémara explique que...

Rabbi David Hanania Pinto

« Yaakov sortit de Beer-Chéva et se dirigea vers ‘Haran. » (Béréchit 28, 10)

Yaakov servait l’Eternel d’une autre manière qu’Its’hak. Ce dernier le faisait essentiellement de son intériorité, puisque même son corps avait cette dimension. L’épreuve de la akéda lui octroya le statut d’holocauste parfait et, à l’image de ce sacrifice totalement consumé pour l’Eternel, Its’hak se vouait pleinement à Son service...