Vendredi 13 Décembre 2019

Chahrit : 07h00

Minha : 16h35

Arvit : suivi

Allumage : de 16h35

Samedi 14 Décembre 2019

Chahrit : 08h45

Cours Dames: 15h10

Cours Hommes : 15h10

Minha  : 16h10

Arvit  : 17h45

Sortie de Chabbat :17h48

• Strategies for Warring Against the Evil Inclination
• Secrets Belong to G d
• Humility: A Barrier Against Pride
• The Importance of a Minor Commandment
• A Penny Has The Same Status as a Hundred Gold Coins
• Vanity of Vanities: Material Life Compared to Spiritual Life

Rabbi David Hanania Pinto

"Then Ya'akov sent angels ahead of him to Esav his brother to the land of Seir, the field of Edom" (Bereishit 32:4)

Ya'akov Avinu left Be'er Sheva according to his mother's instruction: "Behold, your brother Esav is consoling himself regarding you to kill you. So now, my son, heed my voice and arise; flee to my brother Lavan, to Charan" (ibid 27:42-43)

Rivka instructed Ya'akov to flee to Charan since she was concerned for his fate out of fear of his brother Esav's plans to kill him.  However, Ya'akov himself was not afraid of Esav and he left town with confidence. This is why the verse does not say "Ya'akov fled from Be'er Sheva", rather, "Ya'akov departed from Be'er Sheva" (ibid 28:10). How was Ya'akov Avinu able to remain calm and assured?...

• Ya’akov et Essav: le bien contre le mal
• Les stratagèmes de la guerre contre le mauvais penchant
• L’humilité, écran contre l’orgueil
• L’importance d’un commandement mineur
• La richesse et les biens matériels servent à l’élévation spirituelle
• La rigueur de la justice divine
• Le compte des hommes devant D.
• Les secrets appartiennent à D.

1. L’importance du Kaddish

Il est enseigné dans la Guémara Chabbat (3a) : "Lorsqu’Israël se réuni dans les synagogues et les maisons d’étude et répond : « Yéhé Shémé Rabba Mévara’h … », Hashem agite la tête (si l’on peut s’exprimer ainsi) et dit : « Heureux le roi glorifié ainsi dans sa maison ! Pourquoi ce père a-t-ilexilé ses enfants ?! Malheur aux enfants exilés de la table de leur père ! »"

Nos maîtres enseignent encore dans la Guémara Shabbat (119b) : Toute personne qui répond « Amen, Yéhé Shémé Rabba Mévara’h… » de toutes ses forces, Hashem lui annule la sentence (négative) de son jugement.

Et dans la Guémara Sotta (49a) : Rava dit : Chaque jour est frappé d’une malédiction plus importante que le jour précédent, et le monde ne doit sa survie qu’à la Kédousha Dé-Sidra (la Kédousha de « Ouva Lé-çion ») ainsi qu’à « Yéhé Shémé Rabba Mévara’h » d’un passage de Agada (que l’on répond dans le Kaddish après une étude de Torah)...

Rabbi David Hanania Pinto

« Yaakov envoya des messagers en avant, vers Essav son frère, au pays de Séir, dans la campagne d’Edom. » (Béréchit 32, 4)

Yaakov quitte Beerchéva sur l’ordre de sa mère qui lui avait dit : « Ecoute, Essav ton frère veut se venger de toi, en te faisant mourir. Et maintenant, mon fils, obéis à ma voix : pars, va te réfugier auprès de Lavan, mon frère, à ‘Haran. »

Si l’on observe bien la formulation des versets, on notera que Rivka craignait qu’Essav n’attente à la vie de Yaakov, ce pour quoi elle lui ordonna de fuir Beerchéva, alors que Yaakov quitta cette ville sereinement. Car, il savait que, tant qu’il étudiait la Torah et en faisait résonner la voix, les mains d’Essav demeuraient impuissantes contre lui, le mérite de son étude le protégeant.

Cela étant, pourquoi tarda-t-il quatorze ans dans la Yéchiva de Chem et Ever, au lieu de se rendre directement chez son oncle Lavan ?...