Vendredi 20 Septembre 2019

Selihot : 06h00

Chahrit : 07h00

Chir Ha'chirim : 19h15

Minha : 19h30

Arvit : suivi

Allumage : de 19h35

Samedi 21 Septembre 2019

Chahrit : 08h45

Cours Dames: 18h00

Cours Hommes : 18h00

Minha  : 19h00

Arvit  : 20h35

Sortie de Chabbat : 20h39

 

• The Greatness of Constant Joy
• The Meaning of the Mitzvah of Bikkurim
• Living with Constant Joy
• The Importance of First Fruits: Connecting to the Tzaddik and Torah Observance
• The Value of First Fruits: Connecting to the Tzaddik and Torah Study
• Connecting to the Tzaddikim of the Generation

Rabbi David Hanania Pinto

"It will be when you enter the Land that Hashem, your G-d, gives you as an inheritance, and you possess it, and dwell in it, that you shall take of the first of every fruit of the ground that you bring in from your Land that Hashem, your G-d, gives you, and you shall put it in a basket and go to the place that Hashem, your G-d, will choose, to make His name rest there." (Devarim 26:1-2)

Chazal tell us (Megillah 10b): "The word 'והיה' (it will be) is always an expression of joy." Bringing Bikkurim must be performed with joy and gladness, for one cannot compare a servant who brings his master a gift with a sour expression on his face, to a servant who brings a gift with a shining, joyful countenance. Through bringing Bikkurim with joy a person thanks Hashem for all the good that He has bestowed upon him...

• La vertu des prémices. L’attachement au Tsadik et l’étude de la Torah
• La vertu des prémices. L’héritage du pays. L’attachement au Tsadik
• La mitsvah des bikourim brise la gourmandise et dissipe les passions
• Le don offert aux Tsadikim l’offrande des prémices
• Le but des prémices: troubler le mauvais penchant
• Les lois de l’offrande des prémices La victoire sur le mauvais penchant

Questions:

Quelle est l’origine de la tradition de dire les Seli’hot durant le mois d’Eloul, jusqu'à Yom Kippour ?

A quel moment précis est-il permis de dire les Séli’hot ?

Doit-on réciter les Birkot Ha-Torah avant de dire les Séli’hot ?

La présence d’un Minyan (10 hommes) est-elle indispensable pour dire les Séli’hot ?

Réponses:

Origine de l’usage des Séli’hot

Il est enseigné dans Pirké Dé-Rabbi Eli’ezer (chap.45) :

Rabbi Yehoshoua’ Ben Kor’ha dit : Moshé Rabbenou est resté 40 jours sur la montagne (depuis le 6 Sivan – Shavouot, jusqu’au 17 Tamouz). La journée, il apprenait le Mikra (la Loi Ecrite), et le soir, il apprenait la Mishna (la Loi Orale)...

Rabbi David Hanania PInto

« Quand tu seras arrivé dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne en héritage, quand tu en auras pris possession et y seras établi, tu prendras des prémices de tous les fruits de la terre, récoltés par toi dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, t’aura donné, et tu les mettras dans une corbeille ; et tu te rendras à l’endroit que l’Éternel, ton Dieu, aura choisi pour y faire régner Son Nom. » (Dévarim 26, 1-2)

Nos Sages nous enseignent (Méguila 10b) que l’expression « véhaya » dénote toujours une expression de joie. L’apport des prémices doit se faire dans la joie, car ne peut être comparé le serviteur qui offre à son maître un cadeau avec une grimace aigre, de celui qui l’offre avec un visage lumineux et souriant...