Jeudi 25 Avril (20 Nissan) veille du 7ème jour de Pessah

Erouv Tavchiline

Allumage : de 20h à 20h15

Minha suivie de Arvit : 19h30

Vendredi 26 Avril (21 Nissan) 7ème jour de Pessah

Chahrit : 09h00

Minha : 19h30

Arvit : suivi

Allumage et Kiddouch (1) : de 19h44 à 20h00

Samedi 27 Avril (22 Nissan) 8ème jour de Pessah

Chahrit : 09h00

Cours : 19h15

Minha  : 20h15

Arvit  : 21h50

Fin de la Fête + Havdala : 21h52

Récupérer le Hamets : A partir de 23h00

(1) Allumage d'une bougie allumée

• “And They Believed in Hashem” – Faith’s Positive Influence on the Entire World
• Checking for Chametz before Pesach
• Lessons from the Names of Pesach
• Remembering the Exodus Every Day
• Nisan - The Month of Redemption
• Matzah - Symbol of Humility
• Retelling the Story of the Exodus

Rabbi David Hanania Pinto

The Ohr Hachaim HaKadosh, asks a question on the following verse in Parshat Emor: "Speak to the children of Israel and say to them: Hashem's appointed festivals that you are to designate as holy convocations – these are My appointed festivals. For six days labor may be done, and the seventh day is a day of complete rest, a holy convocation, you shall not do any work; it is a Shabbat for Hashem in all your dwelling places. These are the appointed festivals of Hashem, the holy convocations, which you shall designate in their appropriate time." (Vayikra 23:2-3)

To quote the Ohr Hachaim: "We need to know why it repeats the words, 'these are My appointed festivals'. We also need to know why the Torah repeats the command about observing Shabbat, and I also notice that the repetition of 'these are the appointed festivals of Hashem', follows the command about Shabbat."...

• La recherche du ‘hamets – techouva et élévation
• Les noms de la fête de Pessa’h – une voie dans le Service divin
• Se souvenir de la sortie d’Egypte chaque jour : une mitsva intemporelle
• Nissan, mois de toutes les délivrances
• La matsa ou le pain de l’humilité
• Humilité et effacement : les bases du Service divin
• Récit de la sortie d’Egypte
• Pessa’h et la matsa, symboles de l’humilité
• Trente jours contre l’orgueil
• Orgueil et modestie ou Pessa’h et la délivrance
• Le soir du séder, le sang de l’agneau et la mila
• La mort des premiers-nés ou le tri des étincelles de sainteté

Il est écrit dans la Torah (Vayikra 21 – 15) : « Vous compterez pour vous, dès le lendemain du Chabbat, depuis le jour où vous apporterez le ‘omer du balancement, 7 semaines pleines. »

Selon l’explication transmise à nos H’ah’amim (et citée dans la Guémara Ménah’ott 65b), le sens des termes « dès le lendemain du Chabbat » employés dans ce verset, indique en réalité le lendemain du 1er Yom Tov de Pessah’, qui est un jour de cessation d’activité (« Chabbatonn », de la racine « Chabbat »). (C’est cela que visent les termes « dès le lendemain du Chabbat », le lendemain du 1er jour de Pessah’, qui est un jour comme Chabbat...

Rabbi David Hanania Pinto

Il est écrit : « Parle aux enfants d’Israël et dis-leur les solennités de l’Eternel que vous devez célébrer comme convocations saintes. Les voici, Mes solennités : pendant six jours, on se livrera au travail, mais le septième jour, il y aura repos, repos solennel pour une sainte convocation : vous ne ferez aucun travail. Ce sera le Chabbat de l’Eternel, dans toutes vos habitations. Voici les solennités de l’Eternel, convocations saintes, que vous célébrerez en leur saison. »

Le Or Ha’haïm s’interroge ainsi : « Pourquoi est-il répété “les voici, Mes solennités” ? En outre, pourquoi le verset ordonne-t-il une fois de plus de respecter le Chabbat ? Enfin, pour quelle raison répète-t-on, après avoir mentionné l’ordre du Chabbat, “voici les solennités de l’Eternel” ? »...