Vendredi 24 Janvier 2020

Chahrit : 07h00

Minha : 17h15

Arvit : suivi

Allumage : de 17h16

Samedi 25 Janvier 2020

Cours : 07h00

Chahrit : 08h45

Cours Dames: 15h50

Cours Hommes : 15h50

Minha  : 16h50

Arvit  : 18h25

Sortie de Chabbat :18h27

• Leaving Egypt By The Merit Of Faith
• The Greatness of the Patriarchs
• Being Content with Little
• Our Forefathers Could Content Themselves with Little
• The Greatness of the Virtue of Gratitude
• Reflecting on G d’s Miracles Leads to Holiness
• Compassion Must Precede Anger

Rabbi David Hanania Pinto

"Go to Pharaoh in the morning – behold! he goes out to the water – and you shall stand opposite him at the River's bank, and the staff that was turned into a snake you shall take in your hand"

(Shemot 7:15)

Rashi clarifies the words, "behold! he goes out to the water": "For his bodily functions, since he made himself out to be a god and said that he does not have human needs and he would arise early and go to the Nile and there he would relieve himself." Hashem commanded Moshe to meet Pharaoh by the river to show him that he knows that he does have human needs and he is deceiving people by declaring that he is a god...

• La sortie d’egypte est la racine de la Foi
• L’impiété et l’orgueil de Par’o – l’absence de Techouva
• L’annulation du libre arbitre
• L’orgueil qui a empêché le repentir
• Savoir se contenir
• La grandeur des saints patriarches
• La rédemption des étincelles de sainteté de l’Egypte
• La sortie d’Egypte est la racine de la foi
• La grandeur de la vertu de gratitude
• La réflexion sur les miracles de D-ieu conduit à la sainteté

Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué de façon générale qu’il est un devoir de respecter les Talmidé ‘Ha’hamim (les érudits dans la Torah), et chacun est tenu d’honorer son maitre plus qu’il n’est tenu d’honorer son père, et comme nous l’expliquerons davantage, avec l’aide d’Hachem.

Un Talmid ‘Ha’ham qui ne craint pas le Ciel, et une personne qui craint le Ciel mais qui n’est pas Talmid ‘Ha’ham

Toutes les règles du respect envers le Talmid ‘Ha’ham ne sont applicables qu’envers des Talmidé ‘Ha’hamim dont la crainte du Ciel prime sur leur sagesse, mais un Talmid ‘Ha’ham qui ne possède pas la crainte du Ciel dans son cœur, dont la Torah n’est qu’apparence, on ne doit pas appliquer envers lui les règles du respect envers les Talmidé ‘Ha’hamim...

Rabbi David Hanania Pinto

« Va trouver Paro le matin, au moment où il se dirigera vers les eaux ; tu te tiendras sur son passage, au bord du fleuve ; et le bâton qui a été changé en serpent, tu le prendras en main. » (Chémot 7, 14-15)

Rachi commente : « “Au moment où il se dirigera vers les eaux” : pour ses besoins. Car il se faisait passer pour un dieu, sans besoins physiques. Il se levait de grand matin, et sortait vers le Nil dans le but de se soulager. » L’Eternel ordonna à Moché d’aller vers le fleuve, au moment où Paro s’y trouverait pour faire ses besoins, de sorte à lui démontrer qu’il connaissait cette habitude et était conscient de la tromperie que représentaient ses prétentions à la divinité. Suite à cet incident, il aurait été logique que Paro éprouve de la honte devant Moché et revienne sur son refus opiniâtre de libérer les enfants d’Israël. Cependant, il endurcit son cœur et continua à se faire passer pour un dieu...