• The Mitzvah of the Sukkah: Trusting in G-d
• The Secret of the Four Species and the Seven Ushpizin
• The Mitzvah of the Sukkah: Faith in G-d and His Mitzvot
• The Connection Between Simcha Torah, Shemini Atzeret, and Sukkot
• Hoshaana Rabba

Rabbi David Hanania Pinto

The Sages (Avoda Zara 3b) relate that in the future the nations of the world will come and convert to Judaism. How will they come? Wearing tefillin on their heads and arms, tzitzit on their clothing and with mezuzot affixed to their doorposts. This is how they will approach Hashem and demand reward for their good deeds.

Chazal tell us further that besides demanding reward they will ask to receive the Torah. But Hashem will respond, "Before I presented the Torah to the Jewish Nation, I offered it to you and you declined, and now suddenly you want the Torah!?"

Then the non-Jews will answer that now they do want the Torah and Hashem will respond...

• La soucca : à l'ombre de la foi
• Adam Harichon et la lumière enveloppante
• Rayon enveloppant et lumière enveloppante
• La soucca, apanage du Juif
• Un Souccot pour les non-juifs, à Jérusalem ?
• La soucca et les quatre espèces contre les forces impures
• La soucca, un abri contre les forces impures
• Quatre espèces et sept invités

Il est une Mitsvat ‘Assé Min Hatorah (une ordonnance positive de la Torah) de consommer au moins un Kazaït de pain dans la Souccah le 1er soir de Souccot.

(Dans la Guémara Souccah 27a, nos maîtres apprennent cette obligation à partir de l’analyse de différents versets).

Cette quantité de Kazaït de pain (environ 30 g) doit être consommée sans interruption, dans un laps de temps de 4 à 5 mn. Si une personne l’a consommé en 7 mn et cette personne est quitte Bédi’avad (à posteriori).

Exactement comme pour le Kazaït de Matsa que nous avons le devoir de consommer le soir de Pessah’, qui est aussi un commandement de la Torah, car toute consommation inférieure à Kazaït ...

Rabbi David Hanania Pinto

Nos Maîtres affirment (Avoda Zara 3b) que, dans les temps futurs, les idolâtres voudront se convertir. Ils placeront des mézouzot à leurs portes, mettront des téfillin sur la tête et le bras, porteront des tsitsit et se présenteront ainsi au Saint béni soit-Il pour Lui réclamer une récompense. De plus, ils Lui demanderont de leur donner la Torah. Cependant, Il leur rétorquera qu’avant d’en faire don au peuple juif, Il l’avait proposée à toutes les autres nations, qui l’avaient refusée ; aussi, pourquoi la désirent-ils soudainement ?

Suite à leur insistance, D.ieu leur répondra : « Imbéciles ! Celui qui se donne de la peine la veille de Chabbat aura de quoi manger Chabbat, alors que celui qui ne s’en donne pas, qu’aura-t-il à manger ? Néanmoins, Je peux vous donner une mitsva facile, celle de la soucca. Allez donc l’accomplir ! »...