• A Spiritual War for all Generations
• What Happened to Israel in the Desert is a Lesson for all the Generations
• Distance Yourself From a Bad Neighbor and Do not Associate with the Wicked
• The Power of Purity Also Exists Today

Rabbi David Hanania Pinto

"How goodly are your tents, O Ya'akov, your dwelling places, O Israel" (Bamidbar 24:5)

Balak son of Tzipor was afraid of Am Yisrael so he sent messengers to Bilam, "the man with the open eye", asking him to come and curse them. The verse states clearly the reason for Balak's fear, "Moav became very frightened of the people, because it was numerous" (Bamidbar 22:3). Chazal expound on this that the king of Moav was afraid of Bnei Yisrael's power since they had an esteemed leader, Moshe Rabbeinu, who merited talking with the Almighty. This is why Balak sent messengers to Bilam, leader and prophet of the nations, thinking that he was fitting to stand up to Bnei Yisrael and their prophet.

It is interesting to understand why Hashem wanted Parshat Balak to be recorded in the Torah for all generations...

• La force des Bné Israël réside dans l’union
• La force de l'union et de la sainteté contre les nations du monde
• La haine des nations ou la crainte de la sainteté
• L'orgueil de Bil'am et la modestie des enfants d'Israël
• La négligence de l'étude de la Torah conduit à la débauche
• La souillure du péché arrive jusqu'au Ciel

Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué plusieurs principes relatifs au respect du père et de la mère, ainsi qu’à la crainte envers le père et la mère. Il existe des règles relevant de l’obligation d’honorer (respect) les parents, comme les nourrir ou autre, et il existe aussi des règles relevant de l’obligation de craindre le père et la mère, comme l’interdiction de s’assoir à la place de son père, ou l’interdiction de contredire son père, ou autre.

De même, ce que nous avons appris dans la Halacha précédente, qu’il est interdit à un fils d’appeler son ami par son prénom lorsque celui-ci est identique à celui du père de celui qui appelle, par exemple...

Rabbi David Hanania Pinto

« Qu’elles sont belles tes tentes, ô Yaakov, tes demeures, ô Israël ! » (Bamidbar 24, 5)

Pris d’appréhension face au peuple juif, Balak, fils de Tsipor, envoya des messagers chez Bilam pour lui demander de le maudire. Le verset explicite la raison de sa peur : « Moav avait peur de ce peuple parce qu’il était nombreux (rav). » (Bamidbar 22, 3) Nos Sages expliquent que le roi de Moav craignait les enfants d’Israël du fait qu’ils retiraient leur force de leur Rav, de leur dirigeant Moché, qui avait eu le mérite de parler directement avec le Tout-Puissant. C’est pourquoi il s’adressa à Bilam, dirigeant et prophète des nations, pour qu’il l’aide à les combattre, ainsi que leur prophète Moché.

Nous pouvons nous demander pourquoi le Saint béni soit-Il désirait que...